play

Spankings Enemas Diapers


Une fessée d'amoureux  fr

Online : Apr 30, 2009
Updated : Apr 30, 2009

Cette histoire est une fiction. Mais elle me rememore mes premières années de mariage. Bien que le temps soit passé dans ces précedentes années, les jeux de fessée ressemblaient à cela. Je ne me souviens plus quand j'ai écrit cela. Le relire me coupa le souffle.

Il se sont embrassés sur le canapé. Maintenant elle est allongée sur les genoux. Il a retroussé sa jupe et caressait à présent ses fesses et sa chatte à travers le tissu de sa culotte. La culotte plaqué sur la vulve l'exitait.

Ayant senti l'humidité de sa chatte, il commença à la fesser avec sa main. Il commença doucement, alternant les claques sur chaque fesses, melangeant claques et caresses entre ses jambes écartées. La fessée continuant, l'alternance était moins de caresses et plus de claques appliquées régulièrement juqu'à rendre ses fesses rosées. Sa main commencait aussi à faire mal.

Ses mains redescendirent sur sa chatte et souleva un peu ses hanches, touchant le clito à travers la culotte.

'Dois je baisser cette culotte, filette ?' demanda t'il.

'Hum, oui s'il te plait' repondit elle se frottant à lui.

'Attrape moi la règle'

'Mais tu me l'a donnée hier soir' se plaignait elle.

Il rentre le tissu de la fesse droite dans la raie laissant apparaitre le globe.

'Je ne vois pas de marques, tu ne dois pas avoir été fessée si durement que ça'

'Mais la cane fait mal, très mal. Et en plus tu m'a donné la paddle.'

'Et puis...' demada t'il en passant une main sur sa chatte.

'Et puis tu m'a baisée, j'ai eu un bon orgasme. Mais la fessée fait mal'.

Il donna une fessée sur la fesse qu'il a découverte. 'La fessée est sensée faire mal, jeune fille' lui rappela t'il. 'Va charcher la paddle. Et puisqu'on parle de la cane, prends moi aussi la cane.'

Elle se leva de ses jambes. 'Oui monsieur' dis elle en faisant la moue. Elle reajuste sa culotte et alla au premier étage chercher les instrument qui serviron à la fesser.

Il fut surpris lors de son retour, posant la paddle et la cane en rotin, elle etait nue portant juste une culotte, noire en contraste avec sa peau blanche. La voyant habillée juste d'un bout de tissu, cela lui rendu sa bite dure.

'Tu peux mettre la cane sur la table basse', lui indiquant celle ci en face du canapé. Il la tira vers elle, la plaça entre ses jambes, souleva sa tête et pris son sein droit dans sa bouche. Il suçait son nichon tout en le mordillant tendrement. Il la fit approcher plus près et lui pris les fesses dans chaque main. Après quelques instants, il la repoussa un peu. 'Descent ta culotte' lui ordonna t'il 'Je vais te donner une fessée.'

Elle fit glisser sa culotte à mi cuisse. Il caressa sa chatte ainsi mise à nu. Elle etait toute mouillée. 'Je vois que tu adore ça.'

'Tu sais que me mordiller les seins me fait mouiller'.

'Oui je sais. Bon donne moi la paddle et allonge toi en travers de mes genoux'.

Il lui prit la paddle et se positionna sur sa cuisse droite. Il caressa ses fesses nues, glissait ses doigts entre la raie des fesses et son minou. Elle ecartait ses cuisses autant que sa culotte le permettait alors qu'il touchait sa chatte.

'Tu est vraiment très jolie', lui dit il. 'Tu a cherché à faire diversion en venant juste habillée en culotte, espérant me séduire et faisant l'amour au lieu de recevoir ta fessée ?'

Elle attrapa sa main, la faisant frotter plus fort sur sa vulve toute humide. 'Monsieur, ne voulez vous pas me baiser ?'

Il introduit son pouce dans son vagin, frottant son intérieur, juste en dessus, sa bite etait dure comme du roc. 'Oui nous allons baiser, mais je veux te donner uen bonne fessée avant.'

Il retira son doigt et commença à la fesser à la paddle. Il commençat doucement à taper puis s'arrêta pour la caresser. puis suivi une série de 5 puis 10 coups. Elle etait toujours allongée se laissant fesser et son fessier commencait à severement rougir et elle commençait à crier à chacun des coups. Quand il arrêta d'assener les coup de paddle, ses fesses etait ecarlates et chaudes, il passa sa main sur les contours de ses fesses.

'Tu a été une fille sage, en travers de mes genoux et prenant ta fessée' lui dit il 'Maintenant tu va te pencher sur le dossier du canapé.'

Elle se leva et retira sa culotte qui avait glissée jusqu'à ses chevilles lorsqu'il s'occupait avec la paddle. Le dossier arrivait juste en haut de ses cuisses. Elle se pencha par dessus, descendant ses mains sur les coussins du canapé. Penchée comme cela, ses fesses bien archée vers le haut, écartant légerement les fesses, ses cuisses ouvertes laissaient sa chatte et son cul totalement exposé à la cane ou à sa bite.

Elle senti la cane venir tapoter suivi d'une chaude et douloureuse sensation du premier coup. Elle avait le souffle coupé par la douleur. Elle criait à chaque coups. Il donnait des coup en bas de ses fesse et en haut des cuisses, laissant peu de temps entre chaque coup. Au plus il la fessait, les cris se transformaient en sanglot leger, quelques larmes sur son visage.

Après un certain temps, la fessée s'arrêta et elle senti qu'il caressait sa chatte exposée qui etait toute mouillée d'excitation. Après les coups brulants de la cane, la douceur des caresses. Son fessier etait ecarlate et strié par la cane. Elle l'entendit se deshabiller derrière elle. Il ecarta ses fesse et s'introduisi en elle. Il s'enfonça profond et se retire presque à sortir pour mieux revenir en profondeur. Elle adore sentir sa bite quand elle est penchée en avant comme ça montrant bien ses fesses en l'air comme quand elle prends la cane. Après quelques minutes, il se retira.

'S'il te plait...' dit elle le souffle coupé voulant encore de son sexe.

'Je crains que tu ne doive encore recevoir la cane mon amour' dit il en lui caressant les fesses.

Ne bougeant pas, il recommençait la fessée à la cane, donnant les coup depuis le milieu des fesses jusqu'au haut des cuisses. Alors qu'il la fessait, elle commençait à pleurer. Après lui avoir donné vingt coup de cane, il retourna en elle et senti la chaleur de ses fesses à chacun de ses aller retours.

'Je veux que tu monte dans la chambre, tu sort la ceinture sur le lit et tu te mets en position sur les coussins sur le lit'  lui dit il en se retirant.

Elle se leva et demanda 'Je peux me frotter ?'

'Oui, tu le peux'

Ainsi elle frotta ses fesses qui etaient comme fievreuses, toutes chaudes sentant chaque marque de la cane comme des cicatrices tracée à l'horizontale des fesse jusqu'en haut des cuisses.

Elle monta dans la chambre, sorti l'affuteur de rasoir en cuir du placard, une bonne bande de cuir épaisse d'une trentaine de cm de long precedée par un manche en bois. Elle pensait à la douleur générée quand la bande sera en contact avec la peau de ses fesses.

Elle plaçat 2 coussins les uns sur les autre et alla s'allonger les coussins bien en place sous ses hanches relevant bien ses fesses.

'Bien sage' lui dit il quand il arriva quelques minutes plus tard. Il se saisit de l'affuteur et lui demanda 'Monte bien tes fesses et place une main pour te caresser le clitoris. Elle s'execute, soulevant ses fesses et pris son clitoris entre l'index et le majeur. 'Masse ce vilain petit clitoris pour moi'. Alors qu'elle massait son clitoris, bougeant ses doigts de bas en haut, elle savait que sa chatte etait bien exposée, Elle commencait à respirer plus profondement.

Le cuir s'abbatit violement sur ses fesses, ce qui l'enfonçat dans les coussins, surprise par la violence du coup. Elle gardait ses fesses bien en l'air alors qu'il la fessait gémissant à chaque coup. Après cinq coup, il demanda de se toucher plus fort. Il attendi de voir ses doigt aller plus vite, pleurant encore de sa fessée, le soufle haletant avant de reprendre la fessée la gardant juste un peu avant l'orgasme, la douleur l'empechant d'y arriver.

Il posa le cuir, lui ecarta les fesses et la penetra profondement et mit de la vigeur alors qu'elle continuait à se toucher le clito. Chacun sentait les fesses rouges et endolories mais cela ne faisait qu'ajouter du plaisir sentant l'orgasme monter en elle, elle se mit à frisonner voyant comme un lumière blanche aveuglante de plaisir, puis sentait tout son corps entrer dans une transe ajouté à la bite qui martelait son sexe et qui fini par jouir lui aussi en elle.

th.lafond

Nov 9, 2016 10:39:03 AM

La fessée comme je la pratique car après tout ce n'est pas du SM et se faire plaisir réciproquement est le, but recherché , non ?

rfauviot

Oct 18, 2010 8:26:24 AM

Très bon récit. Je me suis cru à la place du fesseur et je me suis masturbé.

Add comment !

05
Comment
Security Code Reinitialiser

Back to Stories