play

Spankings Enemas Diapers


Base story Ma grand mère et le martinet

de retour à la maison  

Mar 25, 2015

Ce matin j'ai eu droit à un lavement, j'ai beaucoup aimé. La maman de Céline est très gentille.

Mes fesses ne me font plus mal, je ne sent plus rien de la fessée de la veille.

De retour à la maison, la journée touche à sa fin. Toute la journée en couche c'était vraiment de l'inédit.

Les jours passent et je ne peux m'empecher de repenser à tout ça. Il m'arive avant de dormir de laisser traimer ma main entre mes jambes et me donner une bonne vague de plaisir.

Un jour ma mère me dit que je peux inviter Céline pour dormir. Je ene tardais pas à le faire, un soir Céline est venue à la maison accompagnée par sa mère. Les deux mamans bavarent et sans y faire attention ma mère a tout appris des punitions de Céline : les couches les fessées et les lavements.

N'y faisant pas attention au moment d'aller nous coucher ma mère arrive dans la chambre avec un paquet de pullups qu'elle venait d'acheter. Surprise nous discutons.

"Je suis allé chercher ces couches parce que j'ai appris que Céline portais des couches de temsp à autre, toi (Prunelle) tu le sait."

J'avais très peur que la maman de Céline ai parlé du vol, de la fessée des couches et du lavement du matin mais non, rien. Ma mère continue en disant qu'elle aimerait bien que Céline se sente à l'aise d'en porter une. Je rtouvais cela excitant, mais je me entais pas inclue dans ce choix, sans être jalouse, cela me  convenait.

Avec un sourire malicieux, Céline dit qu'elle portera bien une pullup pour la nit, au cas où. Ma mère se tourne alors vers moi et me dit que si Céline en porte une il n'y a pas de raison que je n'en porte pas.

Elle ouvre le paquet et nous en donne une chacune puis elle range le paquet dans mon placard.

Nous rions toutes les deux de la bonne suprise et nous enfilons illico nos culottes absorbantes. Cette fois nous restons en pyjama.

Le lendemain au réveil je ne résiste pas à l'envie de mouiller ma pullup et je me laisse aller.

Nous prenons le petit déjeuner et ma mère me demande si j'ai mouillé ma couche.

"Oh ça va je ne susi pas un bébé" lui dis-je.

"Pardon maman, je ne voulais pas !" Ma mère resta calme et me répondit.

"Après que j'ai pris mon petit déjeuner et quand tu sera prête à aller à l'école, je te mettrai une goodnite pour la journée, ce soir tu aura droit à une fessée, tu fait ton interresante mais ça ne se passera pas comme ça."

Je n'y croyais pas et en plus je réponds "non mais ça va pas ?"

Je n'avais pas pris conscience de la situation. Ma mère m'attrape par le bras, s'assoit et me place devant elle.

"Ma fille désormais tu ne me répondra plus, tu passera a journée pullup et même avec des couches s'il le faut et surtout j'aimerais que tu sois obéissante. Descent ton pyjama"

"Mais, maman...

"Il n'y a pas de mais. Je le ferai moi même"

Les larmes aux yeux je suis impuissante et me laisse faire. Elle découvre ma pullup toute mouillée. J'ai honte, j'airais pu le retirer mais j'ai fait pipi dedans.

"Tu fait bon usage de al couche, tu en portera aujourd'hui"

Sur ces mots elle attrape les côtés de la pullup pour la descendre, je recule mais son regard me dit qu'il ne faut pas alors je la laisse faire. Ma pullup est descendue à mes genoux mais son poids l'entraine à mes chevilles.

Elle m met à plat ventre sur ses genoux et voilà que je reçoit la fessée devant ma copine en plus. L'humiliation est totale !

      Back to Stories